0%
Posted inUsages

État des lieux de la formation en ligne

formation en ligne État des lieux de la formation en ligne

Le marché du digital learning a connu une forte expansion en 2021. La crise pandémique a effectivement incité les centres de formation et les établissements scolaires à adapter leurs modalités d’enseignement. Puis, l’utilisation des appareils mobiles a également favorisé l’engouement. En fait, l’apprentissage en ligne a augmenté de manière générale, et en particulier dans les pays les plus touchés par le Covid-19.

Augmentation des inscriptions et de l’apprentissage mobile

Si l’on se réfère aux résultats de l’étude de Cornerstone, l’augmentation du nombre d’inscriptions à des formations en ligne est estimée à 200% en Espagne, en Allemagne et aux Pays-Bas. Elle atteint, en revanche, les 500% en Corée du Sud.
Pour ce qu’il en est de l’apprentissage mobile, elle a beaucoup augmenté dans les pays les plus touchés par le coronavirus, soit : 7475% pour le Japon, 2613% pour le Mexique, 1157% pour l’Inde et 983% pour le Royaume-Uni. L’Italie a aussi connu une hausse de 435%, contre 425% pour l’Australie, 280% pour l’Espagne et 164% pour les Etats-Unis.

Le marché du digital learning dans chaque continent

Il convient de noter que la part du marché des Etats-Unis en termes de formation en ligne est très importante. Celle-ci tourne aux alentours de 35% avec environ 6 millions d’étudiants américains qui suivent des cours en ligne pour une formation professionnelle ou une préparation à un concours.
En Asie, le marché du digital learning affiche un taux de croissance annuel de 52%. En fait, l’Inde mise sur le déploiement de moyens techniques efficaces permettant l’accès à une connexion internet à 500 millions de nouveaux utilisateurs.
La Chine et le Singapour prévoient d’accueillir plus d’étudiants étrangers grâce aux formations en ligne pour favoriser les partenariats entre les écoles et pour promouvoir les cursus internationaux. Et la Corée du Sud investit beaucoup dans la formation à distance en proposant des cursus en ligne dans plus de 17 universités sud-coréennes.
Pour ce qu’il en est de l’Afrique, ce continent a su rattraper son retard en rendant la plateforme gratuite de e-learning Atingi disponible dans l’ensemble de ses régions. Pendant les phases de confinement, Atingi permet aux africains de suivre gratuitement des formations en ligne afin d’acquérir de nouvelles compétences, de se perfectionner et d’obtenir des certifications.
En ce qui concerne enfin l’Europe, les rapports de l’ISTF ont justifié que la formation s’est massivement digitalisée. Presque la moitié des personnes sondées ont avoué qu’elles se trouvaient obliger de s’orienter vers les formations à distance et qu’au final. 89% souhaitent avancer vers plus de distanciel ou plus de Blended Learning et 85% jugent que la classe virtuelle est vraiment efficace.


Laisser un commentaire